Le droit et le juste - Le droit est-il devenu injuste ? Réflexions en vue d'une refondation du droit

TVA non applicable, art. 293B du CGI, hors frais de port

Livraison gratuite sur les commandes domestiques supérieures à 50€

Délai de livraison 1 - 3 Jours ouvrés

Résumé

Le droit traverse une profonde crise de légitimité, en France et dans le monde occidental.

Les contributions rassemblées dans le présent ouvrage contiennent des réflexions d’une profondeur inédite sur les symptômes et les causes de cette situation alarmante, et elles débouchent sur un appel à la responsabilité de tous les juristes.
Des citoyens n’hésitent pas à braver la loi dès lors qu’elle ne leur convient pas, au besoin en allant à l’étranger chercher des solutions plus favorables à leurs attentes. Les pouvoirs publics peinent à faire exécuter les décisions de justice, quand ce ne sont pas les juges eux-mêmes qui laissent la loi française de côté au profit d’une recherche de proportionnalité entre des « droits » fourre-tout devenus prétexte aux revendications les plus diverses. Les lois se succèdent, les revirements de jurisprudence s’enchaînent et le droit semble réduit à un arbitrage entre des intérêts et des désirs de plus en plus concurrents dans un contexte qui semble conduire inexorablement vers la loi du plus fort. 
Les causes de cette lente agonie du droit paraissent devoir être recherchées du côté des origines du droit et du rejet de l’héritage classique. Sa source pourrait se trouver dans la réduction du droit à un produit de la volonté comme l’exprime la définition de la loi donnée par la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 : « La loi est l’expression de la volonté générale ».
Convaincus que le droit n’est pas seulement un produit de la volonté, ni individuelle ni générale, les auteurs ouvrent des pistes de solutions. Ils rappellent que le droit a un sens et une finalité : la justice, la recherche de solutions justes. Et ils lancent un appel aux juristes pour qu’ils mettent de nouveau le droit au service de la justice, une refondation qui répondra aux attentes de notre société.

Auteurs

Maître de conférence en droit privé (HDR), Aude Mirkovic est directrice juridique de Juristes pour l’enfance (JPE), auteur de En rouge et noir (roman), Première Partie, 2020 et La PMA, un enjeu de société, Artège, 2018. 


Ancienne avocate au Barreau de Paris, Olivia Sarton est directrice scientifique de Juristes pour l’enfance (JPE), auteur de PMA, ce qu’on ne vous dit pas, Téqui, 2020. 

Informations complémentaires

ISBN : 9782493323033
Nombre de pages : 150 pages
Taille : 16 cm x 24 cm
Poids : 300 g