Les Waldner de Freundstein et Sierentz 1522—2022 — Un demi-millénaire d'histoire

TVA non applicable, art. 293B du CGI, hors frais de port

Livraison gratuite sur les commandes domestiques supérieures à 50€

Délai de livraison 1 - 3 Jours ouvrés

Résumé

À la croisée des millénaires, le souvenir des Waldner à Sierentz persiste à travers l’enclos seigneurial, ses dépendances et la rue éponyme. À l’image des familles seigneuriales, les Waldner sont parvenus à profondément marquer le paysage. 

Les Waldner entrent dans l’histoire locale dès 1522. Demeurés catholiques, la communauté villageoise et ses membres doivent composer avec un seigneur, resté proche du pouvoir central, et qui a embrassé la Réforme. Fondée au début du XVIIIe siècle, la branche des Waldner de Sierentz se singularise au sein de cette vieille famille par des innovations économiques propres à cette localité. Saisissant au bond l’émergence d’un nouvel esprit scientifique au siècle des Lumières, la famille seigneuriale s’affranchit de la tradition séculaire du métier des armes au profit de l’industrialisation naissante. S’adonnant à une concurrence entre nobles et bourgeois, tous protestants, les Waldner ne parviennent en rien à rivaliser avec les industriels mulhousiens. 

Dans une monarchie vieillissante, voulant faire renouer la noblesse de sang désargentée avec le faste des temps anciens, l’entreprise des Waldner est vouée à l’échec bien avant la Révolution. Le tourbillon révolutionnaire et la disparition de l’Ancien régime tournent la dernière page d’un livre ouvert en 1522.

Claude Munch et Paul-Bernard Munch, père et fils, nous présentent dans cet ouvrage les pages locales d’un demi-millénaire de relations, parfois mouvementées, entre les Waldner de Freundstein et Sierentz.

Auteurs

Claude Munch est l’historien de Sierentz depuis l’orée des années 1960. Vice-président fondateur de la Société d’Histoire de la Hochkirch (Sierentz-Uffheim-Waltenheim- Geispitzen) en 1980, il est le président fondateur du Cercle philatélique du Pays de Sierentz en 1989. De l’histoire, il est passé à la philatélie, notamment à celle fiscale dont il est un des grands représentants au niveau national. 

 

Paul-Bernard Munch enseigne l’histoire et la géographie à temps partiel au lycée Jean Mermoz de Saint-Louis (Haut-Rhin). Chargé de cours dans l’enseignement supérieur, il est également collaborateur parlementaire. Membre de l’Académie d’Alsace, il préside depuis 2015 la Société d’Histoire de la Hochkirch. Il exerce les mêmes fonctions à la Société d’Histoire de Huningue-Village-Neuf et, plus récemment, à celle du Sundgau. 

Informations complémentaires

ISBN : 9782493323255
Nombre de pages : 246 pages avec illustrations en couleurs
Taille : 16 cm x 24 cm
Poids : 460 g